Saint-Sauveur-de-Peyre, Vendredi 29 Mai 2020, 20 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Commémoration de la victoire de 1945
Vendredi 8 Mai 2020 à 11 h 30
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Dimanche 3 Novembre 2019 à 12 h 10
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Spectacle de Noël de l'école publique vendredi 20 décembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 14 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 11 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 10 Octobre 2019 inauguration officielle antenne 4G d'Orange
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Archives

En deuxième ligne pour que la vie continue dans nos communes

02/04/2020
En deuxième ligne pour que la vie continue dans nos communes

Depuis le début mars ce site est mis à jour tous les matins. Le confinement qui est entré en vigueur le mardi 17 mars libère beaucoup de temps puisque l’agenda de beaucoup s’est vidé de toutes ses réunions et nombreux déplacements. Il faut donc réorganiser, réorienter, occuper  nos journées au mieux. Le télétravail occupe une place très  importante. Il s’en trouve considérablement facilité lorsque l’ont dispose d’un bon débit internet et  d’un réseau 4G. L’actualité communale a été peu fournie en janvier et février. Cela s’est ressenti sur des mises à jour plus espacées mais nous avons pu vérifier votre fidélité car tous les jours vous avez été toujours nombreux à faire un petit tour sur ce site. Vous savez que l’actualité ne se commande pas mais que nous sommes en veille permanente toujours réactif si besoin. C’est votre fidélité qui fait vivre depuis autant d’années ce site.  Merci à Cécile de Paris qui, hier matin, nous a envoyé vers 9 h un texto dans lequel elle écrivait « Bonjour, je m’inquiète, rien sur le site ce matin » et de s’interroger si votre Maire délégué allait bien. Nous l’avons rassuré bien vite. En informatique des bugs peuvent se produire c’était sans doute l’explication du dysfonctionnement de sa tablette. Nous en profitons pour la saluer en espérant que le problème ne se renouvelle pas ce matin. Merci à Françoise qui nous a signalé qu’elle aussi avait justement cuisiné « pour son homme » une blanquette de veau comme Martine  mais de nous préciser "à l’ancienne". Cela nous a entraîné dans l’échange de commentaires plaisants. Cela a suscité aussi  du côté de Perpignan, d’une fidèle du site, Anne, l’envie de venir « se confiner » en Lozère car « Martine cuisine tout ce qu’elle aime « . Comme il faut toujours garder un peu d’humour, même dans cette période compliquée, nous lui avons répondu que la frontière était fermée pour venir en Lozère et de répliquer "la fourmie n'est pas préteuse à ce que je vois". Plus sérieusement le témoignage de Michel d’Essen en Allemagne a été apprécié. Bref tout cela c’est du lien social que la société semble  globalement redécouvrir pendant cette période de confinement et de catastrophe sanitaire. Nous vous encourageons à prendre des nouvelles des uns et des autres par téléphone.  

Ce jeudi quelques photos de la vie communale. Avec celle de Dominique rencontré avec une distance d’au moins un mètre à la station d’épuration d’Aubigeyres après avoir été à celle de Chapchinies. Ce système de filtre à sable contraint les employés communaux à se déplacer tous les 15 jours pour des opérations de maintenance. Les lagunes du bourg principal n’ont pas les mêmes exigences. A ce propos avec la Société de Chasse nous allons reprendre l’introduction de canards très efficace pour éliminer en été les lentilles vertes. L’été dernier, en l’absence de précipitations, elles avaient recouvert tous les bassins ce qui n’est pas bon pour le rendement et l’efficacité  de la station. Renforcement du grillage et nombreux autres travaux seront effectués pour dissuader les prédateurs de rentrer dans ce garde manger intéressant. 

Deux autres photos. Celle de Stéphane à la boulangerie toujours soucieux avec son équipe d'ête à notre service. Celle de la voiture jaune de la Poste et du passage du facteur pour les trois jours à venir. Comme nous l’évoquions hier dans les faits marquants de l'histoire de la Poste une évolution qui lui a fait perdre beaucoup du lien social qui existait lorsque le facteur portait physiquement le courrier dans chacune des maisons. C’était un moment pour discuter, boire le café, porter des commissions, des médicaments, rendre de nombreux services etc tout cela gratuitement. Que nenni désormais les boites aux lettes en limite de propriété sont une des exigences de la Poste. Toutes les opérations sont minutées et tous les deux ans des réorganisations modifient les tournées. Dans ce corset qui lui a imposé l'Etat la Poste n'a pas d'autres solutions et d'autres choix. Dernière  info donnée au journal de France Inter ce jeudi à 7 h : La Poste aurait reconnu son erreur de limiter la distribution du courrier à trois jours par semaine et de fermer beaucoup de bureaux. En zone rurale le nombre de jours de distribution du courrier serait donc revu à la hausse comme la réouverture de guichets. 

Peut être nos politiques de droite et de gauche auraient du réfléchir à deux fois avant de voter ces évolutions au nom d’une idéologie libérale que nous  prenons en pleine figure en ce moment. Les services publics ont perdu au fil des années beaucoup de leurs substances. Ils étaient et demeurent pourtant indispensables pour la cohésion sociale, territoriale et l’égalité des citoyens. Tout cela a été jeté comme le bébé avec l’eau du bain. Il faut une pandémie pour se rendre compte que l’hôpital public, malgré le dévouement de ses personnels, à énormément souffert des politiques successives où le mot rentabilité est entré dans tous les services. N’oublions pas que c’est au lendemain de la deuxième guerre mondiale qu’a été crée la SECURITE SOCIALE qui garantit à tous un accès aux soins identiques quelque soit ses revenus. C'est encore un peu de salaire différé payé par des cotisations sociales des employeurs et des salariés. Des recettes que l'Etat bascule vers la CSG. Dans bon nombre de pays notre système de Sécruité Sociale  n'existe pas c'est le cas aux Etats Unis où celui qui ne travaille pas n'en bénéficie pas.

Lorsque nous sortirons de cette période, il faudra impérativement que le monde, notre société en tirent les leçons et prennent des orientations nouvelles pour nous mêmes mais surtout pour les générations à venir. 

Bonne journée à toutes et à tous. Prenez soin de vous et n’oubliez pas les gestes barrières. Michel GUIRAL (Aubigeyres 02/04/2020 à 7 h).

Tous les 15 jours des opérations de maintenance sur nos stations d'épuration (ici à Aubigeyres)

En attendant le premier bilan pour Peyre en Aubrac du portage des courses alimentaires, Stéphane nous confirme qu'il livre déjà lors de ses tournée beaucoup de produits alimentaires. 

7 h 30 d'ouverture quotidienne de notre point multiservices

A Aubigeyres le passage du facteur avec un rôle social qui a disparu au nom d'une idéologie le  libéralisme.  

Encore un invité exceptionnel hier matin et un entretien qui ne vous laissera pas indifférent. Il nous invite à la réflexion.