Saint-Sauveur-de-Peyre, Dimanche 22 Septembre 2019, 14 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Travaux nouveau court de tennis
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Ecole Publique Hélène Cordesse lundi 9 septembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Samedi 7 Septembre 2019 Nasbinals 2ème fête de l'Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Journée festive dimanche 18 août 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
L'hommage ce dimanche des porte-drapeaux à Roger ROCHER
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Visite de Me la Préfète ce jeudi 24 janvier 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Archives

Après les cérémonies du 11 août un repas très convivial chez Martine

14/08/2019
Après les cérémonies du 11 août un repas très convivial chez Martine

Gilbert Fabre, le neveu de Léon MARQUES, a été informé hier matin (mardi) de la parution de son intervention au Pont de Fabrèges et de notre échange concernant le document inédit qu’il avait, après des années de recherches, entre ses mains. Il était invité à nous contacter pour pour des mofications ou un complément d’infos. C’est ce qu’il a fait en fin de matinée. C’est la petite fille de Vincent GINER, auteur du texte, et non la fille qu’il est parvenue à joindre grace à la perspicacité d’un employé municipal de la Mairie de Frontignan. Gilbert FABRE nous a précisé ensuite les circonstance dans lesquelles il a rencontré Vincent GINER. Cette rencontre s’est produite dans les années 1990 au Pont de Fabrèges où Vincent GINER s’est approché de Léon MARQUES pour lui dire, non sans difficulté, car le souvenir de ce jour du 11 août 1944 reste malgré les années marqué à jamais. C’est en fait lui Vincent GINER qui aurait du être à la place de Léon MARQUES. C’est ce que l’on peut appeler le destin. Ce jour là  les deux hommes ne se sont pas échangés leurs coordonnées. C’est alors que Gilbert FABRE s’est lancé dans sa recherche pour retrouver Vincent GINER. Sa pugnacité a été récompensée lorsque il obtint les coordonnées de la petite fille de Vincent GINER.

La lecture de l’article paru dans le journal de Mairie Des Monts n° 120 de septembre/octobre 2018 vous fera comprendre l’hommage qui est désormais rendu par les habitants de cette commune à leur des leurs, abattu au Chastel Nouvel, Bernard DOMEC. Le repas convivial qui rassemble est bien entendu celui qui se déroule chaque année chez Martine à une exception près puisqu’il y a deux ans le 11 août était un samedi, jour de fermeture du Bar Restaurant. Patrick MARQUES a joué un rôle important dans la réussite de cette journée. D’abord en me téléphonant il y a une dizaine de jours pour évoquer l’hommage qui pourrait être rendu à cette occasion à notre ancien porte-drapeau, Roger ROCHER. Patrick et son épouse Farah sont eux même porte-drapeau. Une responsabilité qui ne laisse pas indifférent puisque nous avons rencontré une personne de Rieutort de Randon qui elle aussi porte depuis peu avec honneur le drapeau tricolore. J’ai donc contacté d’abord la famille et notamment la première concernée, Chantal TRAUCHESSEC, Jean BIRON le Président de la FNACA et m’en suis entretenu aussi avec la première Adjointe Yvette ITIER. Cet hommage était donc possible. Patrick a motivé ensuite les nombreux porte-drapeaux a  participé à cette troisième cérémonie de la journée dans notre commune déléguée. Du côté du Bar Restaurant si Martine est habituée à se dépenser sans compter pour servir tous les clients l’exercice se complique lorsque de 40 annoncés on arrive à 58 convives. Mais avec son personnel elle sait réaliser en cuisine des prouesses. On ne peut que les féliciter tous. Grand moyen pour cette journée aussi avec un car quelque peu encombrant dans nos rues ce dimanche mais tout s’est bien passé. Nous terminerons demain, 15 août, le récit de ce moment extraordinaire que j’ai vécu au Pont de Fabrèges avec cette rencontre avec Marie PELAT. Michel GUIRAL