Saint-Sauveur-de-Peyre, Mercredi 24 Avril 2019, 8 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac samedi 23 mars 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Contes et Rencontres jeudi 14 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Visite de Me la Préfète ce jeudi 24 janvier 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Ste Barbe Aumont-Aubrac dimanche 20 janvier 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
30 Mars 2007 Photo Michel Guiral
Archives

La commune a eu recours à la fraise

06/02/2019
La commune a eu recours à la fraise

La demande d’intervention d’une fraise pour ouvrir la voie communale desservant le lieu dit la Sole » a été formulée dans l’après-midi du dimanche 3 février 2019 auprès de Patrick Gibelin, directeur de nos services techniques, à Peyre en Aubrac. En effet après avoir ouvert, avec beaucoup de difficultés, cette voie communale le dimanche matin il était évident pour Julien Oustry que la route serait en quelques heures à nouveau fermée et de s’interroger avec le Maire de l’intérêt de l’avoir ouverte.

Le lundi de nombreuses collectivités ont formulé la même demande pour desservir bon nombre de villages ou hameaux coupaient du monde. Pour Patrick Gibelin qui a aussi en charge la responsabilité au niveau de la communauté des communes des terres de l’Aubrac le nombre d’habitants concerné est le première critère pour définir des priorités.

Lundi matin il était bien difficile de déterminer à quel moment la fraise se déplacerait dans notre commune déléguée. En fin de journée, lundi, la prévision s’affinait avec une fenêtre pour le mardi fin de journée ou le mercredi matin. Ce n’est qu’à 14 h 15 que j’ai appris par Romain Roux que le déplacement était imminent. Le tracteur de 200 cv, équivalent à celui de Julien Oustry, équipé de cette fraise a très vite progressé vers le Roc de Peyre et son lieu dit la sole rétablissant à la circulation cette voie. La fraise s’est rendue ensuite à Rochadels point de départ de la voie communale qui rejoint la route départementale D3. Cette dernière était encore fermée en fin de journée hier soir (5 février 2019). Elle ne présente pas un intérêt vital puisque son niveau 5 en viabilité hivernale fait que cet itinéraire n’est dégagé que lorsque cela est possible et en fonction des moyens dont dispose le département. Sur cette route aussi en un peu moins d’une  heure la fraise faisait la jonction avec la partie qu’avait pu déneiger Julien Oustry. Romain Roux qui est installé comme entrepreneur nous a indiqué qu’il avait acquis cette fraise, il y a quelques années, pour 10 000 €. Ce matériel est peu utilisé. Il facture l’heure à 200 € par comparaison celle de Julien Oustry est facturée 60 € HT à la commune. Samedi il a effectué environ 10 h de travail. L’addition peut s’avérait saler pour une collectivité si le mauvais temps s'installe et que l’hiver dure des semaines. L’entreprise de Romain Roux compte trois salariés, Clément, Ludovic, et Antoine. Une question récurrente est celle de l’installation de pare-neige. S’ils étaient efficaces à 100% nous le saurions puisque le département en installe en bordure de la D73. Malgré leur présence les congères continuent de se former lorsque la tourmente sévit très fortement. Alors utile sans doute mais la vitesse du vent est un facteur déterminant. Hier soir (5 février) en fin de réunion du conseil commuautaire vers 23 h le sujet du déneigement a été soulevé par plusieurs élus. Partout des administrés les interpellent et deviennent de plus en plus exigeants. Cela n’est pas nouveau mais devient lancinant et suscite des polémiques stériles. Je suis intervenu sur le dispositif de viabilité hivernale du département considérant que 18 h 30 pour la fin du service de déneigement c’est un peu tôt. 19 h 30 ou 20 h 30 seraient des horaires plus en phase avec les déplacements des habitants de nos communes. Il a été décidé d’envoyer un courrier  dans ce sens à Me la Présidente, Sophie Pantel. Michel GUIRAL

P.S : Après un retour à la normale se pose maintenant la question du déneigement de certaines rues comme celle de l'ancienne école. La commune déléguée ne disposant pas de matériel adapté le sujet va être évoqué ce mercredi matin avec M. Patrick Gibelin. 

   

Romain Roux (deuxième à gauche) 

Conseil Communautaire réuni hier soir à Peyre en Aubrac 

(en fin de séance le déneigement s'est invité dans la discussion)