REUNION COMMISSION LOGEMENT-CADRE DE VIE-TELEPHONIE

22/05/2017
REUNION COMMISSION LOGEMENT-CADRE DE VIE-TELEPHONIE

Après la mise en place de la nouvelle Communauté des Communes ses commissions se mettent progressivement en ordre de marche. C’était le cas hier soir (lundi) avec celle que je préside qui concerne le logement, le cadre de vie et la téléphonie mobile et qui porte le numéro 7. J’ai réuni ses membres à Nasbinals puisqu’il a été convenu de tenir les réunions successivement au siège des anciennes communautés des communes (Fournels, Aumont-Aubrac, Nasbinals). Le premier constat est un nombre faible d’inscrits à cette commission avec 7 membres. Si à 70 pour la commune nouvelle ou à 35 pour la communauté des communes ces effectifs rendent difficiles les débats à 7 compte tenu des enjeux et des thèmes de la commission il a été retenu de susciter, lors de prochaines réunions, quelques candidatures supplémentaires. Etaient présents : Alain ASTRUC, David BOURICHON, Eve BREZET, et Patrice GOURLET (Secrétaire de la Communauté des Communes). Le premier point abordé qui concerne toutes les communes est celui, récurent, de la téléphonie puisque le constat est le même sur l’ensemble du territoire. La plainte déposée contre Orange a été présentée afin de servir d’exemple de ce qu’il est possible de faire lorsque toutes les autres démarches y compris manifestations restent sans résultat. Dans certains cas précis les élus peuvent utiliser ce moyen. Un rappel de ce qu’est le service universel du droit à une ligne fixe des autres formes nouvelles de communication via l’ ASL ou la téléphonie mobile a été fait. En matière de haut débit des solutions alternatives à la fibre optique existent comme la voie hertzienne qui est à ses débuts à partir du Roc de Peyre avec la première desserte de l’ entreprise adaptée (AFLPH) installée à Couffinet (Commune de Ste Colombe de peyre). Il a été rappelé aux élus les obligations en ce qui concerne l’élagage en bordure des voies communales ou départementales qui restent de la responsabilité de ces collectivités. L’application « Dommages » d’Orange a été présentée. Encore inconnue de beaucoup elle est cependant très efficace car elle permet de signaler en temps réel tous types de dommages qui surviennent au réseau que ce soit sur des poteaux ou des câbles les plus visibles et détectables par tout à chacun. L’application permet d’alerter si le danger est grave. Orange accuse réception de la signalisation avec un numéro d’enregistrement et une date de résolution du problème. Ce texto est confirmé par mail en mairie. Lorsque les travaux sont terminés la mairie est également informée. Il a été question aussi des mesures faîtes pour le département pour confirmer ou non les zones blanches en téléphonie mobile. Force est de constater qu’elles se limitent aux bourgs principaux comme ce fut le cas à St Sauveur de Peyre en décembre 2016 où lors de la mesure en entrée, devant la mairie, dans le village et en sortie tous les réseaux (Free, SFR, Bouygues, Orange) fonctionnent ce qui est loin d’être le cas dans bon nombre d’autres hameaux. Il a été signalé la possibilité d'équiper les BOX de boitier qui permettent de faire fonctionner jusqu'a six protables. Il a été décidé d’établir un état des lieux le plus précis possible sur l’ensemble du territoire de la communauté des communes. Les élus ont un rôle importants à jouer. D’autres sujets ont été évoqués avec la gestion de logements sociaux qui sont propriété d’anciennes communautés des communes et de s’intéresser s’il y a d’autres programmes de développement du logement social porté dans des collectivités. Plusieurs hypothèses sont possibles pour l’avenir. Les élus devront s’en saisir. A été abordé aussi la possibilité, si des besoins existent, de relancer des OPHA (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat). Seule l’ex communauté des communes de la terre de Peyre en avait déclenché avec des résultats intéressants. Cette première séance a été levée à 22 h. Une prochaine réunion pourrait avoir lieu fin juin ou début septembre. Plusieurs des présentations seront relayées lors de réunions élargies avec les élus du territoire.

Saint Sauveur de Peyre le 23 mai 2017

Le Président Michel GUIRAL