Une motion adoptée pour que vive la ligne Aubrac

14/04/2021

Motion adoptée à l'unanimité pour que vive la ligne Aubrac adoptée par le Conseil Municipal le 8 mars 2021 non publiée sur le site en raison de son indisponibilité depuis le 10 mars suite incencie OVH : 

OBJET : Motion pour que vive la ligne Aubrac 

Le Maire expose au Conseil Municipal que depuis le mois de décembre 2020 la circulation des trains est interrompue pour une durée indéterminée entre Saint Chely d’Apcher et Neussargues. A ce jour il n’y aucun calendrier de réalisation des travaux. Cette situation se traduit pour les voyageurs par l’utilisation de cars de substitution entre Saint Chély d’Apcher et Massiac et pour l’usine Arcelor Mittal de Saint Chély d’Apcher d’utiliser la route au lieu du rail pour son approvisionnement. Le gouvernement vient d’annoncer le retour de plusieurs trains de nuit dans le cadre du plan de relance force est de constater que la Massif Central reste le grand absent de ce plan. 

Aussi, après un exposé de M. Michel GUIRAL, Maire Délégué de St Sauveur de Peyre, 

Le Conseil Municipal de la Commune de Peyre en Aubrac demande au gouvernement : 

1) d’agir pour la rénovation complète et durable de la ligne : aux travaux ponctuels qui sont effectués chaque année il est au contraire urgent de définir une rénovation complète rapide. Cette rénovation doit prendre en compte la rénovation des caténaires qui permettrait une alimentation en électricité des trains qui seraient à 100% écologique et la nécessité de repeindre le viaduc de Garabit. 

2) le maintien de l’Aubrac en TET (Clermont-Ferrand-Neussargues, Beziers): Ce train doit rester compétence de l’État. Il doit bénéficier d’un même niveau de service que toutes les autres lignes intercités de France avec des rames adaptées pour éviter les désagréments au voyageurs liés au changement de rame à Neussargues 

3) le rétablissement du train de nuit Paris-Clermont-Ferrand- Massiac-Neussargues- Saint Flour, Millau, Béziers : ce train de nuit qui a connu en son temps un grand succès de fréquentation garde un avenir car il permettrait de rejoindre la capitale de manière rapide, écologique et économique depuis le Sud du Massif Central. De plus il favoriserait le tourisme car la ligne traverse désormais le nouveau Parc Naturel Régional de l’Aubrac. Une pétition mise en ligne pour le retour de ce train de nuit a déjà recueilli près de 3000 signatures. 

La pétition reste en ligne en attendant une opportunité de la remettre au Premier Ministre :

Je soutiens cette délibération et je signe la pétition