Saint-Sauveur-de-Peyre, Mardi 11 Août 2020, 20 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Mardi 11 Août 2020
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Remise des dictionnaires vendredi 3 Juillet 2020
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Commémoration de la victoire de 1945
Vendredi 8 Mai 2020 à 11 h 30
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Dimanche 3 Novembre 2019 à 12 h 10
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 14 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 11 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 10 Octobre 2019 inauguration officielle antenne 4G d'Orange
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Archives

De la Mairie de Peyre en Aubrac au marché d'Aumont-Aubrac

11/04/2020
De la Mairie de Peyre en Aubrac au marché d'Aumont-Aubrac

La journée de ce vendredi a commencé comme toutes les autres de la semaine avec cette belle lumière matinale qui offre aux photographes une belle palette de couleurs. C’est par exemple le reflet doré dans la fontaine d’Aubigeyres. Un peu plus loin c’est aussi le printemps qui s’installe avec cette vie qui fourmille de toutes parts. Les merles, les milans qui sont vraiment royaux en comparaison avec nos buses, des chevreuils souvent aux mêmes endroits, fanny le cheval de Daniel, des mésanges, et les jonquilles qui, tous les jours, sont plus nombreuses. Rien de tel pour bien commencer la journée et y puiser l'énergie nécessaire.

Même si les Maires sont aussi confinés nous restons présents et actifs dans nos communes.  Nous avons vu cette semaine qu’il y avait des actes d’état civil à signer et à expédier aux notaires qui en font la demande. Ce vendredi ce sont des documents d’urbanisme à la signature. Si le maire appose sa signature il ne faut pas oublier que ce sont les services de l’État qui instruisent. Ce vendredi c’est un refus qui est notifié à l’administré avec la lettre déposée dans sa boite aux lettres. A Peyre en Aubrac c’est ce vendredi Laure qui officie à l’accueil derrière un plexiglass dernièrement installé. Nous la remercions d’avoir accepté la photo. Dans un autre bureau est présent le directeur général des services, Patrice Gourlet. Véritable homme orchestre pours les élus avec une équipe administrative solide.  Quelques autres agents comme Xavier pour le Spanc sont en télétravail et d’autres sont sur le terrain. Nous avons rencontré récemment Dominique lors de l’entretien de la station d'épuration d'Aubigeyres.

Vendredi c'est le jour du marché à Aumont-Aubrac. La gendarmerie a fait une rapide apparition pour prendre quelques photos et rendre compte de son déroulement. L’après-midi  Me la Préfète a indiqué dans un point  presse que les dérogations accordées pouvaient être retirées. Extrait du point presse par Midi Libre :  "La préfète est revenue également sur la tenue des marchés autorisés par dérogation. Elle regrette "un certain relâchement, comme ce jeudi à Florac". Et d’expliquer : "Avec les maires, nous avons pris le risque de faciliter les marchés. Nous l’avons fait pour permettre aux personnes de s’approvisionner localement, et aussi pour répondre à une demande de la chambre d’agriculture." Si elle admet que les marchés sont généralement des lieux de convivialité, elle rappelle que dans les circonstances actuelles et en lien avec les mesures sanitaires en vigueur, "venir se retrouver au marché, ce n’est plus possible". Et de prévenir : "On peut toujours revenir sur une autorisation."

A Aumont-Aubrac il faudra certes tenir compte qu’avec les beaux jours la fréquentation est un peu plus importante. La configuration du marché se prête à une évolution pour la prendre en compte. Pour faire simple nous prendrons une expression bien connue il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Le respect des gestes barrières est une priorité à un moment où il obtient des résultats significatifs. L’activité reprend tout doucement. Nous l’avions constaté à St Sauveur de Peyre cette semaine. Ce vendredi les couvreurs s’affairent sur le toit de la Poste. Bureau qui va réouvrir ses portes le mercredi 15 avril comme l’agence postale communale de Javols et le bureau facteur guichetier de St Sauveur de Peyre. Trois points de contacts de la Poste dans notre commune de Peyre en Aubrac. Ils illustrent leur diversité avec le bureau d’Aumont tenu par un agent du réseau, l'agence postale communale tenue par un agent communal à Javols et le facteur guichetier tenu par un agent du courrier à St Sauveur de Peyre. Il manque dans le panel un relais poste chez un commerçant. Il en existe un dans un café à Malbouzon. La Poste a été cette semaine sous les feux des projecteurs des médias qui ont relayé la colère de certains élus. Avec un quart d’effectifs en moins pas facile pour une entreprise de cette taille de concilier pour les agents présents la sécurité et la continuité des services. Comme pour les hôpitaux beaucoup découvrent une activité essentielle qui a subi pourtant bien des évolutions. Toutes  d'ailleurs votées par des gouvernements de droite ou de gauche. Dans les hôpitaux n’oublions pas les fermetures de lits, la diminution des effectifs, la tarification à l’activité qui a mis à mal un des meilleurs systèmes de santé au monde, en souffrance des hommes et des femmes, avec une sécurité sociale garante d’accès aux soins pour tous quel que soit le niveau des revenus. La Sécurité Sociale ce n'est pas une charge idem pour notre système de retraites ce sont des cotisations de tous, salariés et employeurs. C'est du salaire différé. Toutes les mesures prises (CSG ect..) visent à diluer cette notion de solidarité et à casser les outils mis en place par nos anciens notament par le Conseil National de la Résistance. Nous avons consacré dernièrement un historique sur les évolutions qui concernent la Poste. Il ne faudrait pas que certains élus au niveau national aient la mémoire courte. La Poste évolue désormais dans un environnement concurrentiel et même si elle reste une entreprise publique l’État n’est pas forcément le plus généreux lorsqu’il s’agit d’attribuer des compensations pour ses missions de service public et d'aménagement du territoire.

Les "petits" élus que nous sommes en tout cas continueront d’être présents sur le terrain, proches de nos administrés, essayant de résoudre au quotidien tous les problèmes qui se posent. Nous laissons volontiers la politique politicienne au vestiaire et nous  nous contenterons d'être les derniers hussards de la République. Voilà pour ce samedi. Toujours un peu d'humour pour conclure cette chronique quotidienne avec celui décapant d'un dessinateur, le sérieux de la chronique d'Augustin  Trapenard avec une lecture à écouter absolument et retour plaisant du billet de Charline. Rendez-vous demain pour un consistant pêle-mêle. Bon weekend de Pâques. Prenez soin de vous. Michel GUIRAL.

MERCI POUR VOTRE FIDELITE 453 VISITES HIER VENDREDI