Saint-Sauveur-de-Peyre, Samedi 04 Avril 2020, 2 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Notre école publique ne devrait pas retrouver les enfants avant le début mai (Photo ce dimanche matin à 7 h 45)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Le Point Multiservices un atout pour notre commune dans cette période de guerre contre le coronavirus
Photo réalisée le dimanche 15 mars à 6 h 30
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lac du Moulinet dimanche 8 mars à 7 h 45
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Dimanche 3 Novembre 2019 à 12 h 10
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Spectacle de Noël de l'école publique vendredi 20 décembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 14 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 11 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 10 Octobre 2019 inauguration officielle antenne 4G d'Orange
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Ecole Publique Hélène Cordesse lundi 9 septembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Archives

Ce 20 mars c'est leur printemps

20/03/2020
Ce 20 mars c'est leur printemps

Les abondantes chutes de neige de février 2019 (60 cm)  avaient été précédées la veille d’un silence total de notre faune. Plusieurs d’entre nous l’avions remarqué. Au premier plan des différentes espèces qui composent cette faune figure les oiseaux. Dans de nombreux endroits en France et en Europe le constat de leur disparition est inquiétant.

C’est une fois de plus l’homme  qui en porte la responsabilté soit  directement par l’utilisation des pesticides soit indirectement par sa responsabilité dans le réchauffement climatique. Philippe Reltien révèle dans une enquête que cette disparition s’accélère. Ainsi depuis 1989 la France aurait perdu un tiers des oiseaux en milieu agricole  précise également un ornithologue. Les oiseaux des champs sont plus affectés que ceux des forêts. Nous avons donc la chance d’avoir un environnement composé de nombreuses surfaces boisées qui préservent encore ces espèces.

Même phénomène lié au premier avec la disparition des insectes. Le meilleur exemple pour en prendre conscience est que l’on passe désormais moins de temps à nettoyer son pare-brise  après avoir roulé de nuit en été. 

Rien d’étonnant à cela que les mouvements écologistes ont le vent en poupe et qu’ils parviennent à séduire les plus jeunes. Attention aussi aux manipulations, ou à des démonstrations superficielles pour surfer sur un sujet porteur électoralement. Il y a quelques jours nous avons été nombreux à réagir sur les réseaux sociaux pour condamner avec fermeté l’action de déversement de déchets devant les caisses d’Hyper U à Mende. Action totalement inadmissible qui discrédite leurs auteurs. La lutte pour le climat mérite mieux. Ces jeunes qui ne sont plus en culottes courtes devraient, avant d’en vouloir à la terre entière, s’interroger sur leurs propres responsabilités. Eux qui sont sans doute comme nous de gros consommateurs d’internet via des smartphones doivent savoir, comme le révèle un article très sérieux, que si Internet était un pays il serait le 3ème plus gros consommateur d’électricité au monde derrière la Chine et les Etats Unis. Le numérique consommerait 10 à 15% de l’électricité mondiale soit l’équivalent de 100 réacteurs nucléaires. Inquiétante aussi l’augmentation tous les 4 ans de cette consommation. Internet accèdera très vite à la première place comme source mondiale de pollution.  Nous voyons avec de telles données la complexité de réduire les émissions de CO2.

Il y a quelques jours j’imageais la planète qui se rebiffait contre les hommes avec ce coronavirus qui en quelques semaines les a obligés, par le confinement, à réduire ou stopper leurs activités. Sauf si les hommes en tirent les réelles conséquences il est à craindre que l’épidémie de coronavirus passée l’homme ne changera pas ses habitudes. Soyons optimistes en ce jour de printemps et espérons que dans bien des domaines il y aura un avant et un après coronavirus. Le nouveau discours du président de la République à cet égard nous a surpris espérons qu’il sera suivi d’effets.

En attendant et pour conclure provisoirement cette petite réflexion matinale favorisée par le confinement, comme quoi il n’a pas que des aspects négatifs, je vous propose cette série de photos d’oiseaux réalisée la semaine dernière. Elles n’ont rien d’extraordinaire si ce n’est, peut être, grace à la puissance de nos téléobjectifs (600mm pour les connaisseurs) de voir de près ces oiseaux qui nous entourent au quotidien et que les citadins découvrent dans leurs villes devenues silencieuses. 

Comme j’aime être pragmatique je vous suggère d'essayer à votre tour de lever le pied sur l'accélérateur en voiture, même si cela agace les conducteurs pressés, car au petit matin sur nos routes communales et départementales il y a toujours quantité de nuées d’oiseaux. Rouler à 70 kilomètres/h suffit amplement. Leur place est dans la nature pas dans nos pare-chocs. Ce 20 mars avant d'être le nôtre c'est le leur.

Bonne journée à toutes et tous. Prenez soin particulièrement de vous en vous lavant fréquemment les  mains, en vous tenant à distance des autres, en respectant les consignes en vigueur. Ce conoravirus nous le vaincrons. En fin de page un rappel de la règlementation.

Michel GUIRAL

N'oubliez pas notre sondage en page d'accueil sur le report de l'installation des conseils municipaux élus au 1er tour.

et deux autres clichés pris ces derniers jours 

Quel beau dernier quartier de lune