Saint-Sauveur-de-Peyre, Samedi 22 Février 2020, 9 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Les voeux de la municipalité samedi 25 janvier 2020
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Dimanche 3 Novembre 2019 à 12 h 10
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Spectacle de Noël de l'école publique vendredi 20 décembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 14 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Repas du CCAS dimanche 1er décembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 11 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 10 Octobre 2019 inauguration officielle antenne 4G d'Orange
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Ecole Publique Hélène Cordesse lundi 9 septembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Archives

Couveture des territoires ruraux en 5G des choix décisifs pour le Gouvernement

27/09/2019
Couveture des territoires ruraux en 5G des choix décisifs pour le  Gouvernement

"Obtenir une bonne desserte en téléphonie mobile et la connexion de la commune à la fibre optique » cette phrase figurait dans la liste des projets et des idées pour 2014-2020 de la plaquette intitulée « Ensemble pour l’avenir de Saint Sauveur de Peyre » diffusée pendant la campagne des municipales en mars 2014.

L’objectif était fixé mais en matière de téléphonie  les marges d’action des collectivités sont limitées et surtout conditionnées à la volonté ou non des opérateurs téléphoniques.

Orange a réalisé la desserte du RNA (réseau noeud des abonnés) en fibre optique avec la liaison Javols-La Gare. La fibre optique sera déployée ensuite jusqu’à l’abonné grace à l’initiative du département « La fibre pour tous, en 5 ans ». Il s’est donné, comme objectif, d’achever le déploiement d’ici la fin 2022.

En téléphonie mobile même si la commune ne figurait pas en zone blanche force est de constater que dans le centre bourg et dans plusieurs hameaux (Chapchinies, Combechave, Peyreviole, la gare) la couverture était quasi inexistante. C’est le 6 février 2018 qu’est arrivé en Mairie un courrier de la responsable territoriale chargée du déploiement du réseau mobile à la recherche d’une parcelle pour implanter une antenne-relais. Deux jours plus tard, le 8 février 2018, avait lieu au Roc de Peyre un rendez-vous avec le prestataire. La période hivernale a différé des travaux qui ont ensuite était rondement menés.

C'est donc vers 15 h hier, 21 septembre 2019,  que nous étions informés de la mise en service du relais par le directeur des Relations avec les Collectivités locales pour l’aveyron et la Lozère. Vers 18 h le prestataire nous confirmait que la 3G était en service et que la 4G le serait ce vendredi 22 septembre 2019. C’est une bonne nouvelle pour tous les habitants qui souvent nous faisaient remonter leurs attentes.

Cette mise en service coïncide avec les discussions qui ont lieu en ce moment pour l’attribution par le gouvernement des fréquences 5G. Le journal  »Les Echos » dans son édition d’hier (jeudi) révélait que l’Arcep , le gendarme des télécom,  »constatait que l’exécutif « est bel et bien en train de dévier de sa route initiale et que l’Etat chercherait plus à renflouer ses caisses avec des enchères  élevées au détriment de la couverture du territoire.  Bercy doit en effet fixer le prix pour l’attribution de la fréquence 310 Mhz. L’Etat espère encaisser 3 à 4 milliards avec cette opération. Si les prix devaient être trop élevés le déploiement sur tout le territoire pourrait être retardé par les opérateurs.  (photos : le 8 février 2018 et le 29 août 2019).