Saint-Sauveur-de-Peyre, Dimanche 22 Septembre 2019, 14 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Travaux nouveau court de tennis
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Ecole Publique Hélène Cordesse lundi 9 septembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Samedi 7 Septembre 2019 Nasbinals 2ème fête de l'Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Journée festive dimanche 18 août 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
L'hommage ce dimanche des porte-drapeaux à Roger ROCHER
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Visite de Me la Préfète ce jeudi 24 janvier 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Archives

Alors favorable ou défavorable à une participation citoyenne ?

07/09/2019
Alors favorable ou défavorable à une participation citoyenne ?

Dernièrement lors de la rencontre avec Jean-François Hallosserie  (voir archives actualités du 21 août 2019) nous avions évoqué la part déterminante de Facebook dans la relation amicale qui s’est construite, au fil des publications, avec notre commune.

Que l’on aime ou pas les réseaux sociaux il faut faire avec et essayer d’en tirer ce qu’il y a de meilleurs en laissant dans le caniveau tout le reste.

Il y a quelques jours une fidèle du site qui se reconnaîtra et que nous saluons avec grand plaisir a posé une question  et émis quelques réflexions suite à la publication de l'info sur l’arrosage des bacs à fleurs par Josette  (archives actualités samedi 31 août 2019)  et du désherbage effectué par Patrick (que nous saluons également) des rosiers à la fontaine communale cet été.

Pour les bacs nous avons appris depuis que Joelle participait aussi à cet entretien. La question portait sur le fait de confier ce travail à des agents communaux et que "cette année le village était un peu à l’abandon et bien moins entretenu qu’habituellement". Si à Aumont-Aubrac ou dans les villes on peut comprendre que l’entretien et l’arrosage des fleurs incombent aux agents il apparait difficile de les mobiliser dans toutes les communes. Cela représente du temps et surtout un coût important.

Les personnels ont aussi droit à leurs congés de plus ceux qui restent en activité ne sont pas au chômage bien au contraire. Comme le soulignait à juste titre notre Maire, Alain Astruc, à qui je relayais dernièrement la réflexion d’élus de notre commune déléguée, sur le temps passé par les employés à installer des barnums cet été c’est aussi de la convivialité et du plaisir d’être ensemble. Cette vie associative dense dans notre commune Peyre en Aubrac doit être encouragée même s’il peut y avoir des adaptations bien entendu dans l’aide.

Depuis que nous avons souscrit à l’opération zéro pesticide il est évident que les herbes se développent davantage et leur traitement est minutieux et demande beaucoup plus de temps. Au passage nous avons aussi de nombreux témoignages sur le bel aspect de plusieurs de nos villages dont le bourg principal. Je signalais sur Facebook le succès des journées citoyennes mises en place par la Mairie de Marvejols qui suscitent un vif intérêt et aboutissent chaque année à de belles réalisations. La question est donc posée : les habitants doivent-ils s’impliquer dans des menus travaux ou pas ? La question concerne aussi le petit entretien de nos chemins ruraux par leurs utilisateurs. Il n'est pas question bien évidement que chacun fasse ce qu'il veut. Un minimum de concertant est nécessaire avec la municipalité.  Le débat est ouvert. Vous pouvez répondre au sondage et exprimer votre point de vue par mails. Bonne fin de semaine à toutes et à tous. Michel GUIRAL

Le sondage est en page d'accueil

(photo) Le 2 mai 2019