Saint-Sauveur-de-Peyre, Vendredi 28 Février 2020, 6 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Les voeux de la municipalité samedi 25 janvier 2020
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Dimanche 3 Novembre 2019 à 12 h 10
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Spectacle de Noël de l'école publique vendredi 20 décembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 14 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Repas du CCAS dimanche 1er décembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 11 Novembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Jeudi 10 Octobre 2019 inauguration officielle antenne 4G d'Orange
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Ecole Publique Hélène Cordesse lundi 9 septembre 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Archives

Dans les airs et sur terre une belle biodiversité jusqu'à quand ?

06/08/2018
Dans les airs et sur terre une belle biodiversité jusqu'à quand ?

Dans un article publié dans le quotidien le Monde en Mars dernier nous apprenions que les oiseaux sont entrain de disparaître de nos campagnes à une vitesse qualifiée de "vertigineuse". Le chiffre est en effet inquiétant puisque c’est près d’un tiers de la population d’oiseaux touché en quinze ans avec une accélération ces dernières années. Les pratiques agricoles et l’utilisation des pesticides seraient responsables de cette catastrophe écologique. C’est une chaine alimentaire qui conduit à ce résultat avec moins d’insectes, moins de plantes sauvages, moins de graines etc. Fort heureusement notre département est certainement moins touché car nous n’avons pas d’ immenses plaines agricoles. Il suffit de se promener pour constater qu’encore de nombreuses espèces sont présentes et qu’elles agrémentent nos balades de chants et gazouillis bien appréciables. Nous vous proposons quelques photos réalisées hier matin (lundi).