Saint-Sauveur-de-Peyre, Mercredi 20 Mars 2019, 12 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Roc de Peyre ce dimanche 3 mars 2019 à 7 h 20
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Contes et Rencontres jeudi 14 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
A proximité d'Aubrac vendredi 22 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Visite de Me la Préfète ce jeudi 24 janvier 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Ste Barbe Aumont-Aubrac dimanche 20 janvier 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 4 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
30 Mars 2007 Photo Michel Guiral
Archives

Hier en fin d'après-midi le Roc de Peyre à l'honneur

09/02/2018
Hier en fin d'après-midi le Roc de Peyre à l'honneur

Hier en fin d’après-midi j’ai souhaité, à titre personnel, faire partager, autour d’un verre de l’amitié, ma passion pour le Roc de Peyre avec un nouveau cliché réalisé le 28 décembre 2017 peu après 8 h 30. Il a pris la place de la photo réalisée le 16 octobre 2010 à 7 h 30 du village dans la brume matinale, photo qui avait été publiée dans la revue « Chasseurs d’Images » avec notamment celle du Mont St Michel. Elle reste présente dans la salle de restaurant mais passera donc au second plan car, comme l’a fait remarquer à juste titre, Martine le regard des clients est d’emblée attiré par cet emplacement. Je tiens à remercier Francis (son mari) et Jean-Paul (mon beau frère) qui quelques heures plutôt ont du procéder à ces changements qui demandent beaucoup de précision et de savoir faire. Certains ont eu des mots sympa à mon égard en parlant d’artiste. S’il me touche je les trouve toujours exagéré car contrairement à la peinture la photographie est une approche très différente. Il y a avant tout le regard mais il ne se suffit pas à lui seul. Il y a des appareils de plus en plus sophistiqués. Le numérique a remplacé l’argentique et les pixels constituent pour les grandes marques une compétition permanente. Mais il y a un élément déterminant en photo c’est, outre la beauté naturelle d’un paysage, bien évidemment la lumière. Mathieu RICARD qui vient de publier (Novembre 2017 - éditions de La Martinière » un superbe ouvrage intitulé « Un demi-siècle dans l’HIMALYA évoque dans son introduction le fait qu’il « faut avoir l’oeil aux aguets. De temps à autre, une situation, un paysage , une lumière… la beauté d’un ciel ou d’un visage s’imposent avec évidence ». Je partage totalement ses propos comme ceux-ci « Parfois un éclairage extraordinaire vient illuminer une scène pendant quelques courts instants. Durant ce moment magique, on à l’impression de peindre avec la lumière ». Les six photos exposées ont été réalisées en un fraction de quelques secondes. Le 1er mai 2014 en moins d’une minute pour descendre de voiture et tirer la photo du Roc côté Chanteduc, le 29 octobre 2013 avec le train qui surgit dans le paysage d’automne de Laval, à Marchastel le 29 septembre 2013 avec la vache et son veau ou encore à Fontanes avec Boby qui s’incruste dans la photo de la Croix sur fond brumeux. Idem pour ce cliché réalisé le 28 décembre 2017 ou de mon domicile d’Aubigeyre j’écourte une conversation téléphonique en regardant le roc de peyre, comme cela m’arrive souvent, pour monter à l’étage et profiter de ces quelques instants pour, au 380 mn (précision pour les spécialistes) réaliser cette photo qui visiblement plait. Je tiens à remercier Martine qui me donne l’exclusivité d’exposer et ainsi de faire partager ma passion pour la photo , pour notre commune et cet Aubrac qui m’a vu naître et que j’affectionne. Les clients viennent avant tout pour apprécier sa cuisine dans une belle salle. Le repas au restaurant constitue toujours un moment de convivialité. C’est l’un des sujets favori que l’on évoque souvent dans des discussions. Alors si ces photos peuvent constituer un plus je ne peux évidemment que m’en réjouir. Devant la nature il faut toujours garder beaucoup d’humilité, se rappeler que nous sommes seulement de passage et que ce Roc de Peyre a connu bien des épisodes mouvementés. Si la folie des hommes est arrivée à détruire son château le Roc reste bien invincible. En tout cas il mérite notre respect et notre admiration c’était bien là l’objectif premier de ce nouveau cliché en  le mettant à l'honneur. Aubigeyres le 9 février 2018 Michel GUIRAL