Saint-Sauveur-de-Peyre, Mardi 19 Janvier 2021, -3 °C, Ensoleillé
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Lundi 28 décembre 2020
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Distribution des colis du CCAS Lundi 21 décembre 2020
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Une équipe à notre service
Jeudi 19 Novembre 2020
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Commémoration de l'Armistice de 1918 ce mercredi 11 Novembre 2020 à 11 h 30
A venir sur le site la vidéo de cette cérémonie
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Depuis le PN107 dimanche 1er Novembre 2020 à 7 h 10
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Samedi 31 Octobre à 7 h 50
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Photo Primée "La France au Quotidien"
29 Octobre 2013 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
St Sauveur de Peyre
16 octobre 2010 à 7 h 38 (photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Dimanche 3 Novembre 2019 à 12 h 10
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
En Aubrac Près de Marchastel
29 septembre 2013 (Photo Michel Guiral)
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Intervention de la fraise mardi 5 février 2019
Saint Sauveur de Peyre - Commune déléguée de Peyre en Aubrac
Samedi 5 décembre 2020 à 8 h 45
Archives

Il s'est battu pour être libre

26/11/2020
Il s'est battu pour être libre

Ce jeudi l’actualité du site va prendre un peu de distance avec les nouvelles locales que nous traitons avec le plus de régularité possible.

Ce sont deux disparitions, à deux jours d’intervalle, que nous avons souhaité évoquer. La première a été relayée par les médias. La deuxième disparition nous est parvenue par une autre source. Ce sont deux destins, deux vies extraordinaires qui ont comme point commun la guerre de 1939-1945.

Daniel Cordier est décédé le 20 Novembre 2020 à l’âge de 100 ans. Il était connu pour avoir été le secrétaire particulier de Jean Moulin. Rien ne prédestinait, comme vous le verrez dans le reportage de France 3, cet homme pour la résistance. C’est à la fin de l’entretien qu’il livre ce moment qui a changé sa vie dont il se rappelle, avec encore toutes ces années après larme à l’œil. Daniel Cordier a aussi défendu la mémoire de Jean Moulin accusé par certains d’être un espion soviétique. Ce reportage est passionnant car à la fin de sa vie, malgré le nombre d’années, Daniel Cordier garde (le reportage a été tournée en 1998) une lucidité et une mémoire extraordinaire. Nous retiendrons ses derniers mots « la première chose de la vie c’est d’être libre » « Il faut se battre pour être libre » « il n’y a pas de vie qui ne soit pas libre ».

Ce mot liberté qui est le premier dans nos valeurs de la République ne doit jamais être oublié. Nous devons rester constamment en éveil pour la défendre. Nous devons répondre énergiquement à toutes les attaques. Des plus ignobles comme l’acte de barbarie du tueur de Samuel Paty à celles qui, si on n'y prend garde au nom de la sécurité, remettent en cause l'état de droit ou  la liberté pourtant essentielle de la presse.

La deuxième disparition est celle de Noëlla Rouget survenu le 22 novembre 2020 deux jours après celle de Daniel Cordier.  Nous avions découvert son existence par un éditorial du directeur de La Lozère Nouvelle, Claude Donnadieu, qui lui-même l’avait appris par la lecture d’un article du Monde. Dernièrement nous avons relayé sur le site l’émission de France Inter sur cette déportée qui avait fait gracier son bourreau. Histoire assez extraordinaire qui nous déroute un peu car une telle attitude est peu fréquente l’esprit de vengeance étant toujours prédominant chez l'homme.  

Vous comprendrez qu’il était important ce jeudi de mettre sur pause notre quotidien qui reprendra bien vite dès demain. Bonne journée à toutes et à tous.